3.jpg

BANCAL – projet éphémère en milieu urbain

Choisir un lieu.
Créer la rencontre.
Donner à voir.

(Première performance « Au départ d’Anneessens » dans le cadre du festival « Danse avec les foules » 2012)

(Adaptation de la performance « Au départ d’Anneessens » à la place Coudenberg)

Traverser l’espace public comme un lieu où se déplacent les corps, où se constituent les gestes d’adresses aux autres, où se rencontrent ou non les sujets qui composent un monde commun, où se jouent les alliances et se nouent les conflits.

Créer pour ces interventions des circonstances, des cadres, des règles de jeux afin d’expérimenter nos pratiques dans cet espace qu’est la rue, les places, les bancs et nous confronter directement au regard, à l’échange avec un public qui ne s’envisage pas comme tel car il est dans le temps de son quotidien, de ses habitudes.

Notion de jeux-enjeux. Ouvrir le jeu du spectateur. Faire co-exister des actions poétiques qui transforment le quotidien et le lieu où se déroule la performance dans laquelle est rendu visible les marques, les traces de la vie et de ses passants.

Créer un signe, une action qui fasse que le lien devienne le propos.

Création et interprétation: Felisa Cereceda, Nicolas Duvauchel, Géraldine Harckman.
Regard extérieur: Céline Curvers.
Soutenu par l’asbl l’espaï et le Garcia Lorca.